ACCUEIL, FEMME DE COEUR

Oublions la compétition de la mère parfaite

Le métier de maman est très difficile, et pour moi, c’est un constat de tous les jours. Mon premier enfant a 19 ans et depuis 19 ans, je m’interroge souvent si j’accomplis mon rôle de maman de la bonne manière. Je suis vraiment consciente qu’être une maman est un parcours du combattant, une course de longue haleine. J’ai 5 enfants, mais  qu’on ait 1 ou 10 enfants, l’ampleur du travail est identique parce que les objectifs restent les mêmes: que nos enfants deviennent des adultes matures et responsables et atteignent la destinée que Dieu leur a tracé.

 

Mais malheureusement, j’ai souvent constaté une sorte d’esprit de compétition chez les mamans, un genre de course à la « maman parfaite ». Inconsciemment, on épie les moindres défauts de comportement de nos amies (ou connaissances) et de leurs enfants. J’ai trouvé ça très triste. J’ai trouvé qu’au lieu de se soutenir et de s’encourager, de nombreuses femmes s’épient et critiquent. La société dans laquelle nous vivons actuellement contribue largement à cet état d’esprit.

Le cri du cœur

Seigneur, comme c’est malheureux!!!! Mes amies, le travail d’une femme est déjà  très très difficile! Mais lorsque des personnes extérieures critiquent et jugent, c’est encore plus blessant et pénalisant. Pourtant, il n’y a que les mamans qui peuvent comprendre les mamans non?

Mes précieuses amies, juger les autres mamans sur la façon dont elles élèvent ses enfants est une très très grosse erreur. Je crois et suis vraiment persuadée que la majorité des mamans font du mieux qu’elles peuvent pour élever ses enfants.  Et comme nous avons chacune nos forces et nos faiblesses et que  nous sommes toutes très différentes,  au lieu de critiquer, encourageons nous plutôt et prions les unes pour les autres. Nous ne connaissons pas les larmes que beaucoup de mamans ont versé ou versent encore pour accomplir courageusement leur mission au sein de leur foyer.

Amour, sagesse et compassion

Nous devons toutes oublier la « compétition de la mère parfaite »;  et nous devons nous rappeler que  nous sommes toutes des « mères précieuses ». Changeons de regard, et revoyons l’état de notre cœur. Quand nous voyons une femme ou des enfants en difficulté, sachons manifester de l’amour et de la compassion et refusons le jugement. Je vous assure, des mères ont vécu et vivent encore des situations dramatiques, et souvent en silence. Et malgré de longues années de prière et de patience, elles attendent encore une intervention divine pour leurs enfants.
Beaucoup de foyer sont encore malheureusement le théâtre de nombreux combats et ces foyers ont besoin de soutien, de compassion, d’amour et d’intercession et non pas de regard méprisant, réprobateurs et dégradants.
De grâce mes amies,  que nos regards soient doux, que nos paroles soient empreints d’amour et de sagesse et que nos cœurs soient purs. Vous savez quoi? Nous somme toutes imparfaites.
Je suis de tout coeur avec vous les mamans,
With love ❤❤❤
Tantely

 

1 thought on “Oublions la compétition de la mère parfaite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.