ACCUEIL, FEMME DE COEUR

Qui jettera la première pierre?

Pour la petite histoire, il s’agit d’une femme qui est surprise en flagrant délit d’adultère et que la foule s’apprête à tuer par lapidation (jet de pierre). Mais le héros qui s’appelle Jésus a sauvé cette femme d’une mort certaine en disant juste une phrase : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre ». Honteux, ceux qui se préparaient à jeter les pierres meurtrières se sont éloignés un à un. Vous pouvez lire cette histoire dans la Bible dans Jean 8:1-11, c’est une histoire vraie.

Accuser, pointer du doigt, etc. Il y a milles et une manières de lapider, avec les pierres mais surtout avec les mots. Parfois aussi avec les yeux ! Nous avons tous lapidé quelqu’un d’une manière ou d’une autre, que ce soit justifié ou pas, en face ou dans le dos. Nous savons tellement mettre en lumière la faille des autres, et sommes devenus expertes en matière de camouflage et dissimulation.

Que la lumière soit!

Il fallait quelqu’un comme Jésus pour mettre en lumière les choses cachées dans le cœur des hommes (et des femmes). Il a su provoquer un véritable retournement de situation. Lui qui était parfait n’a pas choisi le camp des « jeteurs de pierres ». Étaler sur la voie publique la faute des autres est pourtant devenue une spécialité pour certaines. Et aussi mettre une jolie photo de profil sur le compte facebook ou instagram pour préserver une image lisse et sans défaut . Sans vouloir viser qui que ce soit, je dirais que nous sommes toutes concernées, et nous ferions mieux de régler beaucoup de problèmes de non-pardon, d’amertume, de jalousie, de méchanceté, d’orgueil et d’hypocrisie dans nos cœurs d’abord. Et manifester davantage d’amour, de compassion et d’empathie pour couvrir et non pas étaler les erreurs des autres.

Cherche « amie véritable »

Couvrir ne veux pas dire complice du pêché, mais plutôt éviter d’afficher, de critiquer ou juger, et savoir encourager. Les femmes sont devenues méfiantes les unes envers les autres, ne sachant plus à qui se confier et sur qui s’appuyer. Les amitiés sincères sont devenues une denrée (très) rare, y compris dans le monde chrétien.

De plus en plus de femmes sont dépressives parce qu’elles ne trouvent plus de personnes assez fiables et sages pour les soutenir et sont très isolées. D’autres sont aigries, amères, endurcies à force d’être lapidées et blessées par les soi-disant amies et sœurs dans l’église.

De grâce, changeons de cœur et d’attitude. Et si vous êtes tentées de lapider quelqu’un un jour, regardez d’abord en vous-même si vous êtes déjà tombée dans l’erreur ou pas. Vous verrez, vous laisserez vite tomber par terre le caillou que vous aviez dans les mains. Soyons de celles sur qui on peux s’appuyer, se confier, se sentir aimées et écoutées.

De tout cœur avec vous toutes

Tantely

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.